Environnement Sécurisé

 

 

La force de cette technologie réside dans son aspect décentralisé, car il confère à tous les utilisateurs le pouvoir d’être des co administrateurs, autorisés à auditer et contrôler l’incorruptibilité de leurs chaînes de blocs.

Le code source ouvert est important car il sécurise les programmes informatiques au niveau de l'information. Pour vraiment avoir des élections honnêtement prouvées, le code open source est nécessaire. Un système de vote dont le code n'est pas open source n'est tout simplement pas vérifiable de bout en bout, car les parties du code qui sont cachées peuvent compromettre la confidentialité des électeurs et la sécurité globale. Pour vous assurer qu'un programme informatique fonctionne comme il le prétend, vous devez procéder à une rétro-ingénierie du code et vérifier par vous-même que le code source est légitime.

Le nombre de "node" garantit la sécurité du vote


Chaque node dispose de trois registres :

Registre local

Registre global de l'ensemble des nodes

Registre de sécurité de l'ensemble des nodes

L'un des principaux avantages du vote via blockchain est qu'il permet de protéger le vote contre les manipulations, le piratage et autres interférences extérieures. Issu du hub d'innovation de Spuro, l'application " Suffrage " basée sur la technologie BVS "Blockchain Vote Security apporte une solution d'e-Voting basée sur la blockchain.

L'application peut être testée en ligne afin de réaliser des POC(s). Avec ce système, toutes les informations de vote stockées sont réparties sur différents nœuds de la blockchain. Les personnes responsables de l'élection décident sur quels ordinateurs les registres doivent être stockées. Les " nodes " peuvent être situés dans des organisations de confiance ou chez des observateurs électoraux indépendants. Les blockchains (chaînes de blocs) sont sécurisées par différents mécanismes, notamment par des techniques cryptographiques avancées et des modèles mathématiques de comportement et de prise de décision.

Bien que de nombreuses fonctionnalités jouent sur la sécurité associée à la blockchain, deux des plus importantes sont les concepts de consensus et d’immutabilité. Le consensus fait référence à la capacité des nœuds au sein d’un réseau blockchain distribué à s’accorder sur l’état réel du réseau et sur la validité des transactions.

L’immutabilité, quant à elle, fait référence à la capacité des chaînes de blocs à empêcher l’altération de transactions déjà confirmées.

La combinaison du consensus et de l'immutabilité constitue le cadre de la sécurité des données au sein des réseaux blockchain.

Les Blockchains s'appuient en grande partie sur la cryptographie pour assurer la sécurité de leurs données. Une fonction cryptographique extrêmement importante dans un tel contexte est celle du hachage. Le hachage est un processus par lequel un algorithme appelé fonction de hachage reçoit une entrée de données (de n’importe quelle taille) et renvoie une sortie déterminée contenant une valeur de longueur fixe.

Dans les blockchains, ces valeurs de sortie, appelées hachages donc, sont utilisées comme identificateurs uniques pour les blocs de données. Le hachage de chaque bloc est généré par rapport au hachage du bloc précédent, et c’est ce qui relie les blocs entre eux, formant ainsi une chaîne de blocs. De plus, le hachage de bloc dépend des données contenues dans ce bloc, ce qui signifie que toute modification apportée aux données nécessitera également une modification du hachage de bloc.

 

 
 

 

 
 
Tester en ligne
Processus
   
Une vidéo d'explication
 
 
 
 
Contact
Mentions légales
Technologie
       

 

 

 

 

 
Tester en ligne
Processus
       
 
 
 
Contact
Mentions légales
Technologie